Groupe scolaire

Groupe Scolaire

Plusieurs possibilités de visites

La visite guidée : Depuis 2005, le Mémorial accompagne chaque année plus de 20 000 élèves par an en visite guidée.
Qu’ils soient de niveau primaire, collège ou lycée, la visite est spécialement adaptée au niveau des élèves, à la formation qu’ils suivent, à leur origine géographique et aux souhaits des enseignants.Le parcours de visite aborde, à partir de l’histoire de l’Alsace Moselle, notamment entre 1940 et 1945, un exemple de mise en œuvre, sur un territoire, d’un régime totalitaire, car ces territoires ont été les seuls en France à en faire l’expérience.Mise au pas et suppression des libertés individuelles, expulsion, répression et déportations, incorporation de force, guerre totale et libération… tous ces thèmes sont abordés à l’aide d’affiches, photos, documents, films et décors.
D’autres thèmes liés à la citoyenneté comme la découverte de l’autre, l’altérité, ou le racisme sont également évoqués.Enfin, et parce que de cette histoire sombre a pu naître la paix, c’est par un espace de 400m² dédié à la réconciliation et à la construction européenne que se termine le parcours de visite.

En groupe, vous avez la possibilité de visiter en autonomie (avec votre smartphone ou la tablette en location moyennant 3€, avec ou sans fiches pédagogiques) ou accompagné d’un médiateur du Mémorial.

école primaire

Visite contée du Mémorial
« P’tit Jeannot, un enfant au cœur de la tourmente » 

Durée 1h30

Accompagnés d’un médiateur, les enfants découvrent l’histoire de l’Alsace-Moselle à travers la vie de Jean 8 ans, petit garçon d’Alsace au destin bouleversé par la guerre…

En complément de la visite, réservez un atelier pédagogique.
D’une durée d’1h15, ces ateliers se déroulent dans une salle. Ils permettent aux élèves d’approfondir la réflexion après la visite et de travailler sur une thématique abordée rapidement en visite.

Les ateliers pédagogiques


Dès la rentrée scolaire de 1940 qui suit l’annexion de l’Alsace et de la Moselle, l’école devient immédiatement un instrument de la germanisation des populations voulue par Hitler.
Outre l’apprentissage de la langue allemande, l’école sert à diffuser la propagande nazie à la jeunesse, cible privilégiée du régime.
En découvrant des extraits de manuels scolaires, ainsi que des témoignages d’enfants scolarisés entre 1940 et 1945, les élèves prennent conscience du rôle du système éducatif dans un régime totalitaire.

-
Carte-tirée-d'un-atlas-scolaire,-arch-dép-de-Moselle
Droits-réservés
diplome-fin-etudes
ecole-heure-nazie
ungerer
ungerer

Durée 1h30

Activité de réflexion qui a lieu dans une salle pédagogique. Les élèves jouent par équipes. Jeu de coopération et de réflexion autour de l’histoire, de la géographie européenne, de la vigilance et la citoyenneté

-memorial©jl-stadler
-memorial©jl-stadler
Jeu-Europe

Collège et lycée

En groupe scolaire, vous avez la possibilité de visiter en autonomie (avec votre smartphone, ou la tablette en location moyennant 3€, avec ou sans fiches pédagogiques) ou accompagné d’un médiateur du Mémorial.

Télécharger nos fiches pédagogiques :

La visite guidée, d’une durée de 2h, coûte 50€ pour un groupe (entre 15 et 35 élèves). Au-delà de 35 élèves, un second médiateur est affecté. La visite est adaptée au niveau des élèves, à leur origine géographique et au souhait de l’enseignant.

En complément de la visite, réservez un atelier pédagogique.D’une durée d’1h15, ces ateliers se déroulent dans une salle. Ils permettent aux enfants d’approfondir la réflexion après la visite et de travailler sur une thématique abordée rapidement en visite.

Comment l’affiche, destinée à l’homme de la rue, est devenue, pendant la seconde guerre mondiale, un instrument de propagande privilégié utilisé par les différentes puissances ?

L’étude d’une sélection d’affiches permet de comprendre en quoi celles de l’Allemagne nazie diffèrent, par leur style graphique, de celles des démocraties alliées, et comment des moyens d’expression modernes ont été mis au service d’une idéologie (raciste).
Les élèves sont enfin amenés à réfléchir sur le rôle des affiches publicitaires d'aujourd’hui, qui imposent également un message dans les démocraties occidentales.

Durée : 1h15
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

-Ein-Volk,-ein-Reich,-ein-Führer@BNUS
Z11Affiche--La-Lorraine-se-reconstruit-sous-la-protection-du-Reich@AMM.Jpg
Deutscher-zu-sein@Expo-Wahl
heart

A travers l’exemple du Strasbourg annexé, cet atelier est l’occasion d’aborder, par la diffusion de courts extraits filmiques, l’idéologie du régime nazi, cherchant, par le biais du cinéma, à distraire, éduquer, séduire et endoctriner. De plus, cette séance apporte le vocabulaire technique d’analyse de l’image, outils concrets pour aborder l’enseignement de l’Histoire des Arts.
Enfin, cet atelier est l’occasion d’aborder autrement l’histoire spécifique de l’Alsace, province frontière qui a vécu l’expérience du nazisme.

Durée : 1h15  
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

-
Carte-tirée-d'un-atlas-scolaire,-arch-dép-de-Moselle
Droits-réservés
diplome-fin-etudes
ecole-heure-nazie
ungerer
ungerer

A travers l’étude de documents variés (photos et autres documents iconographiques, documents personnels, journaux …) issus de notre fonds, les élèves étudient des parcours d’Alsaciens et de Mosellans au destin bouleversé par la guerre.

Durée : 1h15
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

D73-Kremper-Joséphine-Politique-2@-ADBR
Bekanntmachung-Birr
Jeunes-camarades-de-RAD
Kopp
Laurence-RUPP
Portrait-HAUPTVAL
breitenbucher-à-Cherchell-en-
carte-
kennkarte
kopp
levy-jean-pierre
photo-samuel

 

A travers des exemples concrets, les élèves appréhendent l’intervention européenne dans différents domaines de leur vie quotidienne.

Durée : 1h15
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

D73-Kremper-Joséphine-Politique-2@-ADBR
Bekanntmachung-Birr
Jeunes-camarades-de-RAD
Kopp
Laurence-RUPP
Portrait-HAUPTVAL
breitenbucher-à-Cherchell-en-
carte-
kennkarte
kopp
levy-jean-pierre
photo-samuel

LE CONCOURS NATIONAL DE LA RéSISTANCE ET DE LA DéPORTATION (CNRD)

Créé en 1961 par Lucien Paye, ministre de l'Éducation nationale (sur proposition d’associations d’anciens déportés résistants), le Concours national de la résistance et de la déportation (CNRD) a été créé officiellement en 1961. Il vise à perpétuer chez les jeunes Français la mémoire de la Résistance et de la Déportation pour qu’ils s’en inspirent et en tirent des leçons civiques dans leur vie d'aujourd'hui.

Les élèves travaillent, en groupe ou individuellement, sur un sujet national sous la forme qu’ils choisissent (composition, exposition, DVD, livre…). Les lauréats sont désignés au mois de mai.
Atelier Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD)Le Mémorial propose un atelier sur cette thématique, activité qui abordera le thème du concours d'un point de vue local, en s’appuyant sur des parcours de résistant qu’ils aient résisté localement ou ailleurs.

Thème 2017-2018 : « S’engager pour libérer la France »Et comme chaque année, le Mémorial et le Struthof réservent aux lauréats une très belle sortie.

Alors n'hésitez plus, inscrivez-vous au Concours de la Résistance et de la Déportation !