1914-18 : LA GRANDE GUERRE

La Grande Guerre

De 1914 à 1918

Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France. Déjà le 31 juillet, le Reichsland est soumis à l’état de guerre : libertés supprimées, réunions publiques interdites, presse censurée. Le lendemain, l’ordre de mobilisation est affiché dans toutes les communes. La dictature militaire est totale, le rationnement drastique, les séquestrations économiques nombreuses, la répression lourde et les expulsions incessantes.

La Moselle (batailles de Sarrebourg et Morhange 18-20 août 1914) et l’Alsace subissent de terribles combats (Linge, Hartmannswillerkopf en 1915). Dans les zones de combat règne l’incompréhension : les civils alsaciens et mosellans sont suspectés par les belligérants : « Têtes de Français » pour les uns, « Prussiens » pour les autres. Certains, comme le Docteur Schweitzer, sont internés dans des camps à l’intérieur de la France.

Pendant la Grande Guerre, 380 000 Alsaciens et Mosellans sont incorporés dans l’armée allemande. Pour éviter les désertions, la plupart sont envoyés sur le front russe. 18 000 Alsaciens et Mosellans s’engagent dans l’Armée française.

En novembre 1918, les troupes françaises entrent en Alsace et en Moselle, dans l’allégresse générale. Le Traité de Versailles du 28 Juin 1919 réintègre l’Alsace et la Moselle dans la souveraineté française.

Go Back