Groupe scolaire

Groupe Scolaire

Plusieurs possibilités de visites

La visite guidée : 

Depuis 2005, le Mémorial accompagne chaque année plus de 24 000 élèves par an en visite guidée.
Qu’ils soient de niveau primaire, collège ou lycée, la visite menée par un médiateur du Mémorial est spécialement adaptée au niveau des élèves, à la formation qu’ils suivent, à leur origine géographique et aux souhaits des enseignants. Le parcours de visite aborde, à partir de l’histoire de l’Alsace Moselle, notamment entre 1940 et 1945, un exemple de mise en œuvre, sur un territoire, d’un régime totalitaire, car ces territoires ont été les seuls en France à en faire l’expérience. Mise au pas et suppression des libertés individuelles, expulsion, répression et déportations, incorporation de force, guerre totale et libération… tous ces thèmes sont abordés à l’aide d’affiches, photos, documents, films et décors.

D’autres thèmes liés à la citoyenneté comme la découverte de l’autre, l’altérité, ou le racisme sont également évoqués. Enfin, et parce que de cette histoire sombre a pu naître la paix, c’est par un espace de 400m² dédié à la réconciliation et à la construction européenne que se termine le parcours de visite.

La visite guidée, d’une durée de 1h45, coûte 50€ en plus des entrées individuelles pour un groupe (entre 15 et 35 personnes).

Les visites spécifiques, en langues étrangères et celles pour les groupes exonérées de droits d’entrée coûtent 70€ (entre 15 à 35 personnes).

Au-delà de 35 personnes, un second médiateur est affecté.

La visite libre :

En groupe, vous avez la possibilité de visiter en autonomie (avec votre smartphone ou la tablette en location moyennant 3€, avec ou sans fiches pédagogiques).

visite sensorielle

Durée : 1 h 30 mn

« Les sens » du nazisme consiste à visiter certains espaces du parcours initial les yeux bandés en prenant appui sur la scénographie, et plus particulièrement sur la prégnance du son et la spécificité des décors, pour aborder autrement l’essence d’un régime totalitaire.

(cette visite ne s’adresse qu’à des lycéens et nécessite de réserver un créneau particulier.)

école primaire

Visite contée du Mémorial
« Jean, un enfant au cœur de la tourmente » 

Durée 1h30

Accompagnés d’un médiateur, les enfants découvrent à travers une visite contée l’histoire de l’Alsace-Moselle à travers la vie de Jean, âgé de 8 ans en 1939, au destin bouleversé par la guerre.

La visite, d’une durée d’1h30, coûte 50€ en plus des entrées individuelles pour un groupe (entre 15 et 35 personnes). Au delà de 35 personnes, un second médiateur est affecté. Uniquement en Français.

En complément de la visite, réservez un atelier pédagogique.
D’une durée d’1h15, ces ateliers se déroulent en salle pédagogique. Ils permettent aux élèves d’approfondir la réflexion après la visite et de travailler sur une thématique abordée succinctement en visite.

Les ateliers pédagogiques

Dès l’annexion de l’Alsace et de la Moselle, les nazis vont mener une politique de germanisation et de nazification des populations.

L’école et les organisations de jeunesse participent de cette politique.

Par petits groupes, à l’aide d’extraits de manuels scolaires, de documents iconographiques et de témoignages originaux, les élèves prennent conscience que la jeunesse était la cible privilégiée du régime nazi, qui cherchait à rappeler que les Alsaciens et les Mosellans étaient membres à part entière de la communauté allemande.

Durée : 1h15
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

Uniquement pour les groupes francophones

Au sortir de la visite qui aborde la Seconde Guerre mondiale, la nazification de l’Alsace et la construction européenne, les élèves, en groupe, participent à un jeu de plateau en répondant à des questions portant sur la visite, et plus largement sur les programmes d’histoire, de géographie et d’enseignement moral et civique.

Une occasion ludique d’expérimenter le vivre ensemble.

Durée : 1h15
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

Uniquement en Français

Pour les élèves de primaire

Comment lire les images pour mieux comprendre notre histoire ?

Cet atelier propose une lecture approfondie d’une affiche devenue le symbole de la nazification de l’Alsace.

Les élèves doivent repérer les objets, les symboles et les mots utilisés afin de mieux comprendre les sens général et implicite d’un objet produit par un régime totalitaire et placé au service d’une idéologie.

D’un devoir d’étude à la diffusion d’une affiche placardée dans toute l’Alsace, l’histoire d’Hinaus mit dem welschen Plunder sera aussi l’occasion d’aborder l’histoire de l’Alsace annexée.

Collège et lycée

En groupe scolaire, vous avez la possibilité de visiter en autonomie (avec votre smartphone, ou la tablette en location moyennant 3€, avec ou sans fiches pédagogiques) ou accompagné d’un médiateur du Mémorial.

Télécharger nos fiches pédagogiques :

La visite guidée, d’une durée de 1h45, coûte 50€ en plus des entrées individuelles pour un groupe (entre 15 et 35 personnes). Au-delà de 35 personnes, un second médiateur est affecté. La visite est adaptée au niveau des élèves, à leur origine géographique et au souhait de l’enseignant.

En complément de la visite, réservez un atelier pédagogique. D’une durée d’1h15, ces ateliers se déroulent dans une salle. Ils permettent aux enfants d’approfondir la réflexion après la visite et de travailler sur une thématique abordée rapidement en visite.

Pour les élèves de la 3e à la Terminale

Quel regard peut-on porter aujourd’hui sur le cinéma nazi en général et son cinéma de propagande en particulier ?

Faire découvrir le cinéma nazi par le biais de courts extraits portant sur des films de fiction issus de la programmation des salles de cinéma du Strasbourg annexé.
Faire réfléchir sur la manière dont le régime utilise le cinéma pour endoctriner les masses, mais aussi pour les distraire, les éduquer et les séduire.
Aborder concrètement l’imagerie antisémite à travers le visionnage de larges extraits de films antisémites produits à partir de 1940.

Cette animation, qui donne un langage technique simple d’analyse de l’image animée, est aussi l’occasion d’aborder autrement l’histoire spécifique de l’Alsace.

Durée : 1h15
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

Pour les élèves de la 3e à la Terminale

Que connait-on de ce camp nazi unique en son genre, souvent confondu avec le camp de concentration du Struthof ?

À partir de documents et de témoignages inédits à visionner et à écouter, les élèves, par groupes, pourront ainsi aborder l’histoire du camp, le quotidien des détenus, les Kommandos de travail mais aussi l’utilisation du camp après la Libération, soit autant d’entrées par lesquelles ils découvriront l’histoire méconnue de ce camp nazi unique en son genre.

Pour les élèves de la 3e à la 1ère

Nous proposons aux élèves d’approfondir la visite en étudiant des parcours de vies de différents membres d’une même famille imaginaire construits à partir de documents d’archives originaux.

Ainsi, à partir du destin croisé des 6 membres de la famille Müller, ils aborderont à la fois l’extermination des malades mentaux alsaciens, la nazification de l’école et du système scolaire, les organisations de jeunesse nazies (HJ), le service national de travail du Reich (RAD) et le service auxiliaire de guerre (KHD), l’Incorporation de force, le camp de prisonniers de Tambov, le cinéma nazi à Strasbourg et enfin la Résistance et le système répressif nazi.

Durée : 1h15
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

Uniquement pour les groupes francophones

Pour les élèves de la 3e à la 1ère

En groupe et équipés de tablettes, les élèves pourront s’engager pleinement au sein du territoire alsacien en développant un projet dans un domaine défini, à dimension locale ou transfrontalière, qu’ils devront construire, financer à l’aide de fonds européens, puis défendre devant leurs camarades.

Ils pourront également entreprendre un volontariat dans le domaine de la culture, de l’économie solidaire, de l’environnement, du sport… dans un des pays membres de l’Union européenne en répondant à une annonce du Service Volontaire Européen (S.V.E.) ou encore s’engager dans un échange d’étudiants entre les universités européennes (Erasmus +).

Aussi, pour apprendre à entreprendre, à innover et à voyager au cœur des territoires, les élèves pourront utiliser des mallettes pédagogiques comprenant différents documents indispensables au montage des projets et à la réalisation des stages.

 

Tantôt porteurs de projets, tantôt volontaires sur des missions, les élèves vivront l’Europe.

Durée : 1h30
Tarif : 50€ (pour 30 élèves)

Uniquement pour les groupes francophones

Pour les élèves de la 3e à la Terminale

Que connait-on de ce camp nazi unique en son genre, souvent confondu avec le camp de concentration du Struthof ?

À partir de documents et de témoignages inédits à visionner et à écouter, les élèves, par groupes, pourront ainsi aborder l’histoire du camp, le quotidien des détenus, les Kommandos de travail mais aussi l’utilisation du camp après la Libération, soit autant d’entrées par lesquelles ils découvriront l’histoire méconnue de ce camp nazi unique en son genre.

Enquête sur une jeunesse alsacienne en résistance

NOUVEAUTÉ à partir de décembre 2021 !

Pour les élèves de la 3e à la Terminale

Que connait-on de la vie, de l’engagement, de l’organisation, des actions menées par de jeunes Alsaciens qui, très tôt, ont fait le choix de résister aux nazis ? Et de leur reconnaissance posthume ?

À partir de corpus documentaires qui se composent de coupures de presse, d’actes d’accusation des tribunaux nazis, de documents inédits (photographies, lettres…), de témoignages, de pièces des procès en réhabilitation ou encore de planches d’une bande dessinée, les élèves mèneront l’enquête sur 3 groupes de jeunes résistants Alsaciens et leur destinée : La Main Noire, l’Équipe des Pur-Sang et le Front de la Jeunesse Alsacienne.

LE CONCOURS NATIONAL DE LA RéSISTANCE ET DE LA DéPORTATION (CNRD) 2021-2022

Créé en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’Éducation nationale (sur proposition d’associations d’anciens déportés résistants), le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) a été créé officiellement en 1961. Il vise à perpétuer chez les jeunes Français la mémoire de la Résistance et de la Déportation pour qu’ils s’en inspirent et en tirent des leçons civiques dans leur vie d’aujourd’hui.

Les élèves travaillent, en groupe ou individuellement, sur un sujet national sous la forme qu’ils choisissent (composition, exposition, DVD, livre…). Les lauréats sont désignés au mois de mai.


Le Mémorial propose un atelier sur le thème : « La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945) »

Pour les élèves de la 3e à la Terminale

(Ateliers en préparation pour la journée de présentation du concours organisée conjointement avec le CERD et l’ONAC pour décembre 2021/janvier 2022.)