06/10/12 - 30/12/12: Incorporation de force en Europe

A partir de 1939, le IIIe Reich profite de ses victoires militaires pour mettre à bas le traité de Versailles et renouer avec l’ancienne idée d’une « Grande Allemagne ». Malgré l’absence de traités internationaux, des territoires frontaliers sont annexés, notamment l’Ouest de la Pologne, l’Est de la Belgique, le Luxembourg, le Nord-est de la France et le Nord de la Yougoslavie. Au nom de l’Histoire ou de la langue, leurs habitants font l’objet d’une stricte politique de germanisation et de nazification, allant jusqu’à l’imposition du service militaire obligatoire dans l’armée allemande. Le parcours de ces ‘‘Beutedeutsche’’ (Allemands du butin) dans la Wehrmacht est complexe et marque profondément leur conscience et celle de leur famille.A partir de photos exceptionnelles, inédites, provenant des archives de tous ces territoires annexés, l’exposition montre des hommes, soumis ou insoumis, aux parcours semblables ou différents, morts au front ou exécutés par les Nazis. D’autres, reviennent mais durablement meurtris.